LITTÉRATURE

Le Monstrologue • Rick Yancey

31 mars 2017

La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l’horreur…

*

Une couverture peut attirante, mais qui colle bien à l’univers qui se dégage du livre. N’ayant jamais lu « La 5ème vague« , c’était une première pour moi dans un roman de Rick Yancey et comment te dire, que j’avais cette appréhension du début à la fin. L’appréhension de ne pas aimer et oui, c’est bien ce à quoi tu penses. Je n’ai pas du tout accroché, alors que le résumé me faisait penser du contraire. De plus, c’est un genre que je ne le lis pas énormément, mais Le Monstrologue ne m’a rien fait ressentir de palpitant et de paranormal.

Tu sais bien que je ne lis pas beaucoup de thriller car j’ai la peur d’avoir peur. Un peu bizarre comme trouille, mais c’est en partie pour ça que je ne regarde aucun film d’horreur. Sauf que Le Monstrologue ne m’a fait pas frissonner malgré les scènes répugnantes qu’il y avait. Pourtant, j’ai trouvé cela supportable à lire donc je pense que ça dépendra de ta sensibilité à ce genre de lecture. Bien sûr, ne te lance pas dans cette lecture avec « je vais faire des cauchemars cette nuit », car peut-être que ton subconscient te jouera des tours.

Durant tout le roman, tu découvres les mémoires du personnage principal et tu t’attends à sa mort à chaque fois, mais au final, ça m’a semblait plutôt incohérent. Surtout quand tu sais à l’avance les moments où tu es censée sursauter jusqu’au plafond. Moments que j’ai attendu hyper longtemps sans jamais les voir arrivés.

Malgré ces points négatifs, Rick Yancey a une imagination de dingue, qui est à la limite du mec fou à faire enfermer dans un asile, mais je dois dire que c’est grâce à son style d’écriture très bien mener que j’ai réussi à finir ce livre. Il joue avec les nerfs du lecteur, qui n’ont rien subit et la part de mystère pour savoir de quoi il en retourne sur tout ce qui se passe pour le personnage principal.

Effectivement, je ne fais pas partie de ceux qui ont adoré ce livre et je sais d’avance que je ne lirais pas la suite. Cependant, j’irais me pencher sur la trilogie de « La 5ème vague », car Rick Yancey saura me la faire apprécier. En tout cas, Le Monstrologue je le conseille si tu es une adepte des films d’horreurs mais dont tu n’es pas trop focalisée sur les sensations fortes.

*


Le Monstrologue – Rick Yancey
Edition Robert Laffont (Collection R)
458 pages – 18.90€
Disponible en librairie et sur Amazon depuis le 19/01/2017.


Encore un grand merci à mon partenaire Sauramps Librairie pour cet envoi.

*

Vous aimerez aussi

Pas de Commentaires

Laisser une réponse