LITTÉRATURE

♡ Dernières lectures Hachette Romans

26 mars 2017

Aujourd’hui, je te propose un tout nouvel article, différent de ceux que je fais. Pour les chroniques je privilégie toujours un seul article ou alors je regroupe plusieurs tomes d’une saga. Sauf que j’ai pris un retard considérable depuis l’été dernier, je pense que tu as du t’en rendre compte. Alors, j’espère que ce nouveau format te plaira et dis-moi si tu souhaites en voir d’autre sur le blog. Ayant lu plusieurs romans de chez Hachette Romans, voici mes avis sur chacun.


Cette obscure clarté • Estelle Laure
(312 pages ; sortie le 14/09/2016)

Mon père est à l’asile. Ma mère a pris des vacances à durée indéterminée. Si on apprend qu’elle nous a laissées seules, Wren et moi, on va nous séparer.

Après le lycée, il reste le frigo à remplir, les factures à payer, la maison qui tombe en ruines, nos voisins à gérer… Heureusement, deux personnes connaissent notre secret : ma meilleure amie Eden, et Digby, son frère jumeau merveilleusement parfait – et parfaitement casé.

Certains jours, j’ai l’impression que je ne vais pas y arriver. Alors quand, en rentrant du boulot, je trouve le frigo qui déborde ou des muffins encore fumants au pied de l’escalier, je ne peux m’empêcher de me demander : est-ce qu’on cherche à nous empoisonner ? Ou bien, même au cœur des ténèbres, est-ce que l’espoir ne pourrait pas briller ?

Lucille se retrouve toute seule depuis que son père a disparu et que sa mère soit partie à la recherche de ce dernier. Ainsi, elle doit faire attention avec sa petite soeur, pour ne pas alerter le voisinage puisqu’elles sont seules sans adultes. Et Lucille a tellement peur d’être séparer de sa petite soeur. Elle fait bonne figure devant les autres et est très reconnaissante de l’aide que sa meilleure amie lui apporte.

Cependant, les choses vont très vite déraper et Lucille va tout faire pour sa petite soeur malgré tous les soucis qu’elle a. L’auteur m’a tenu en haleine durant son récit, mais j’ai trouvé la fin un peu brutale. J’avais encore quelques questions au sujet de Lucille et de sa vie d’ado pas très facile. En tout cas, ce livre plaira à bon nombre d’ado.

D’ailleurs, l’auteur a écrit un tome compagnon, à voir s’il sortira en VF dans les mois ou années à venir.

*


Timide #1 • Sarah Morant
(456 pages ; sortie le 09/11/2016)

*

Très attirée par la couverture, je n’ai pas déchanté lorsque j’ai lu le résumé :

Discrète parce que c’est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l’affronter en face.
Réservée parce qu’elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c’était passé.
Aimée parce qu’il va entrer dans sa vie, et tout bouleversé tel un jeu de quille…
Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu’une personne prenne la peine de le découvrir.

Malgré ces points positifs, je n’ai pas été convaincue par l’histoire. Pourtant, le début du livre était hyper addictif. Tu souhaites tellement en apprendre plus sur Eleonore et ce qu’elle cache derrière sa facette de grande timide. Résultat : je me suis retrouvée en elle un minimum car la timidité m’a comment dire… gâchée mon enfance.

Touchante, réservée et attachante, mais il me manquait quelque chose en plus pour que son personnage soit crédible, je ne sais pas du tout pourquoi et ce que ça pourrait être ? De l’autre côté, il y a Jason. Mec rebelle et bad boy comme on les aimes, dont son arrivée va faire sortir Eleonore de ses retranchements. Lui aussi va tenter de briser la glace, tout en douceur et j’ai vraiment adoré son personnage !

Malheureusement, la seconde partie du livre m’a ennuyé et j’ai presque faillit décrocher de ma lecture. Les problèmes ont surgit et sont allés creschendo. Je t’avouerai avoir perdu confiance en Eleonore. Mais la dernière partie du livre, ré-hausse le tout ! Je ne t’en dirais pas plus. Certes, j’avais un peu deviné de quoi il s’agissait, mais je voulais en avoir le coeur net.

Comme tu peux le constaté, je reste un avis en demi teinte. Y a plusieurs choses qui m’ont fait aimer ce livre et les personnages. De plus, les sujets abordés sont d’actualités et bien traités par l’auteur, mais je m’attendais à plus. Que ce soit en matière de réalisme, que d’émotions.

*


Un sac de billes • Joseph Joffo
(290 pages ; réédition poche 2017)

*

Traduit en 18 langues  » Un sac de billes « , livre d’une exceptionnelle qualité, est un des plus grands succès de librairie de ces dix dernières années.
Un très beau livre, émouvant et fort… Alphonse Boudard. Ce livre qui est celui de la peur, de l’angoisse, de la souffrance, aurait pu être aussi le livre de la haine, mais il est, en fin de compte, un cri d’espoir et d’amour. Bernard Clavel. Parmi les témoignages sans nombre consacrés aux temps maudits, celui-là est unique, par la nature de l’expérience, l’émotion, la gaieté, la douleur enfantine.
Et conté de telle manière, la douleur saisit, entraîne, porte le lecteur de page en page, jusqu’à la dernière ligne. Joseph Kessel. Une spontanéité, un humour, une tendresse, une émotion discrète qui en font un livre pas comme les autres. La croix.

J’avais vu le trailer du film avec dans le casting Patrick Bruel. Rien que ça, m’a donné très envie d’aller le voir. Comme mon père, j’aime les histoires portant sur la guerre et sur des faits réels. Alors recevoir le roman avec la couverture du film de la part d’Hachette a été l’occasion pour moi de découvrir ce témoignage haut en couleurs.

Joseph Joffo est mondialement connu pour avoir raconté dans ses romans son enfance juive lors de l’occupation Allemande. Ce n’est que 26 ans plus tard, qu’il raconte les tragiques péripéties que lui et sa famille ont traversés pour survivre.

A son jeune âge, il ne comprend pas ce qu’il se passe et même la significatio, du mot « juif » lui est inconnue, mais ses parents lui disent qu’il doit partir, qu’ils ne peuvent pas rester ensemble. Un enfant sans défense mais à qui le monde entier lui reproche sa religion, sa culture, son mode de vie.

J’ai été admirative par son parcours, rocambolesque et la qualité de la plume de l’auteur qui n’en reste pas moins exceptionnelle. Elle dépeint les sentiments qu’il a ressentit à l’époque et tu te dis « aurais-je eu le courage de faire ce qu’il a fait à son âge ? ». Dès son plus jeune âge, il a du apprendre à se débrouiller seul, comme se voir grandir tellement vite qu’il en a sauté des étapes. Un passage brutal d’enfant à adulte.

J’ai vraiment beaucoup apprécié en apprendre plus sur sa famille. Dans ce livre, se dégage une force et un courage hors norme, pour surmonter la guerre et tous les déchirements qu’il y avait de part et d’autres. Une vie de famille semi-présente et des émotions à en avoir la gorge nouée. Un récit tellement remplit d’aventures et de vie. De plus, tu sens que l’auteur a été profondément marqué par tous ces événements. C’était remplit d’émotions, d’histoire dont je te le recommande fortement !

*


Je tiens aussi à remercier les éditions Hachette Romans pour ces lectures ! ♥

*

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Wolkaiw 28 mars 2017 at 6:04

    J’étais intriguée par Timide, mais ton avis ne me donne pas très envie de me plonger dedans, j’ai peur de m’ennuyer comme toi :/
    J’ai bien envie de lire un sac de bille avant d’aller le voir au cinéma, en tout cas un bel avis qui rend curieuse 🙂

    • Reply Justine G. 1 avril 2017 at 11:48

      Bah peut-être que tu aimeras Timide ^^ faut se lancer pour savoir je pense. Après quand c’est du jeunesse, j’essaye de ne pas fixer la barre trop haute non plus.
      Faut que je me mette dans la peau d’un ado et des fois c’est assez compliqué.
      Un sac de billes, je ne l’ai toujours pas vu en film lol ^^

    Laisser une réponse