LITTÉRATURE

Jeu d’indulgence ~ Jennifer L. Armentrout

23 février 2016

jeu-d-indulgence-JLArmentrout

*

Cela fait bien quelques jours que j’ai terminé ma lecture de ce troisième tome. Si je n’ai pas écrit ma chronique avant c’est pour la simple et bonne raison, que je voulais prendre le temps de peser mes mots pour vous en parler convenablement. Certes, vous me direz qu’il ne faut pas mettre 3000 ans pour écrire un avis… Eh bien, détrompez-vous ! J’avais beau essayer de coucher quelques phrases sur papier, mais cela n’arrivait pas à la hauteur de mes espérances, sur ce que j’avais pu ressentir durant ma lecture, très mouvementée au passage. Du coup, au lieu de tourner autour du pot durant 107 ans, je vais y aller franco !

Dans « Jeu d’innocence » (Jeu de patience tome 2), on avait entraperçu la petite Calla, amie d’Avery et de Teresa. De ce dont je me souviens, on ne savait pas grand-chose à son sujet et j’avoue ne pas avoir songé une seconde à lire un tome la concernant. Franchement, Jennifer L. Armentrout a eu raison de l’écrire ! Puisqu’on en apprend énormément sur la vie de Calla et tout ce qu’elle a vécu. Des secrets qui lui ont presque couté la vie, mais qui lui ont laissé des cicatrices très lourdes à porter.

Aux premiers abords, Calla n’est pas du tout le genre de fille à sortir faire la fête ni à raconter sa vie à tout va. Même ses amies proches ne connaissent rien d’elle et c’est peut-être tout ce mystère qui m’a poussé à la découvrir dans toute sa splendeur et sa pudeur. En effet, Calla n’a pas eu une enfance et un début d’adolescence facile et la tragédie, l’accident qu’elle a vécu l’a profondément marqué. C’est vraiment très dure pour elle de s’accepter telle qu’elle est aujourd’hui alors qu’avant, elle remportait les trophées des grands concours de beauté.

 

« – Quand ma mère était heureuse, j’avais vraiment l’impression qu’elle m’aimait… ».

Pour elle aller à l’université c’était une sorte de délivrance et la liberté absolue, pour ne pas avoir sa mère, tarée jusqu’au cou, sur le dos. Sauf qu’elle va vite découvrir que sa mère s’est volatilisée et avec toutes ses économies. Tellement furax, elle n’a pas d’autres solutions que de régler ses comptes avec sa mère qu’elle n’a pas revue depuis qu’elle est partie. Calla avait tout prévu, mais devoir retourner dans sa ville, sa maison avec sa mère en face d’elle, ne faisait pas partie de ses plans d’avenir.

Une fois de plus, Jennifer Armentrout accorde de l’importance sur ses personnages et sur ce qu’ils ont vécu. Je trouve que c’est un moyen de les rendre encore plus vrais et avec Calla, c’est encore un pari gagné ! Son passé est extrêmement lourd et cela m’a énormément touché, mais malgré cela Calla arrive à nous faire rire avec le surnom qu’elle donne pour le groupe de Cam et Jase. J’ai ri plus d’une fois avec elle et ce qui m’a charmé c’est son naturel.

 

« Si une hiérarchie avait existé au sein de la Brigade des Beaux Gosses, Cam aurait sans doute été leur président. »

 

Jax, Jax, que dire de lui hors que c’est le dieu incarné sur terre ! Il est vraiment sexy et réfléchit, tout comme il peut être très protecteur envers Calla, pour l’aider à retrouver sa mère, mais aussi à faire son deuil du passé. Je n’ai pas pu m’empêcher de tomber sous son charme dès la première fois que Calla l’a vu dans le bar de sa mère. Au départ, on pense qu’il est du genre à sauter sur tout ce qui bouge, mais au fil de l’histoire on se rend compte que c’est une personne ayant aussi des cicatrices, mais qui connait Calla mieux que personne.

 

« Mon Dieu, le seul fait de l’admettre représentait sans doute un péché capital… mais la vérité, c’était que Jax était un Cam 2.0. »

 

C’est tellement dur de vous parler de lui, que j’en perds mes mots tellement qu’il est adorable et séduisant. Je ne vous parlerais même pas de sa déclaration finale qu’il a faite à Calla… Nan, mais mon dieu !!! Je me suis liquéfiée dans mon lit et j’en ai versé de chaudes larmes tellement que c’était magique !

 

« – Si j’aimais les mecs, je lui aurais sauté dessus, après un discours comme ça. […]
– Et moi, je lui aurais passé la bague au doigt, ajouta Cam en s’approchant d’Avery. »

 

De plus, c’était encore un réel bonheur de revoir Cam et toute la bande dans les dernières pages. Par ailleurs, j’ai trouvé que ce tome-ci la romance était beaucoup plus pure non pas que les autres étaient nulles ou vulgaires, au contraire elles ont toutes leurs charmes à leurs manières. Cependant Calla et Jax ont dû apprendre à se connaitre et à se faire confiance, chose que Calla a vraiment beaucoup de mal, ce qui provoque quelques désaccords entre eux. Autant elle met parfaitement Jax au sommet du podium qu’elle, au contraire, elle est toujours en train de se trouver stupide et moche alors, que Jax lui dit toujours qu’il l’aime comme elle est.

 

« Je me sentais inexorablement attiré par toi, Calla. Je suis tombé amoureux de toi avant même que tu connaisses mon nom. »

 

La fin est très belle, mais j’aurais aimé avec quelques pages en plus. Vous me connaissez, je reste une éternelle insatisfaite… Cependant, je pense qu’on retrouvera nos tourtereaux dans le tome 4 qui lui sera consacré à Reece (le beau flic et le copain de Jax) et à Roxy (l’amie de Calla et serveuse du Mona’s). Je sens que l’auteur va encore me surprendre et je suis hyper contente que la sortie française ne mette pas un an à sortir !! Ce quatrième tome est prévu pour Juin 2016 à noter dans votre agenda de toute urgence !!

*

Coup de cœur ♥

●▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬●

 

❧ TRUCS EN PLUS :

◦ Sortie en France le 03 Février 2016.
◦ Nombre de pages : 539.
Lire le résumé de l’éditeur
◦ Publié chez les éditions J’ai Lu.
◦ Les tomes précédents : Jeu de patience | Jeu d’innocence.
*

Achetez le roman dès maintenant…

 

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply splendide-books 23 février 2016 at 1:12

    ça me tenterais bien ! 🙂

  • Reply Clara 23 février 2016 at 6:02

    Bonjour tout le monde,
    Voici les nouveautés de la semaine présentes sur le blog :

    Deux nouvelles chroniques : http://croqueuse-livres.weebly.com/milady/ethan-frost-devastee-tracy-wolff
    http://croqueuse-livres.weebly.com/jai-lu/beautiful-walking-disaster-jamie-mcguire

    Mon c’est lundi que lisez-vous ? : http://croqueuse-livres.weebly.com/aujourdhui-que-lisez-vous/mon-cest-lundi-que-lisez-vous-49

    IMM Janvier/ Février : http://croqueuse-livres.weebly.com/imm/imm-janvier-fevrier-2016

    Je vous remercie de votre passage et vous souhaite une bonne fin de semaine,
    A bientôt
    Clara

    Retrouvez le blog sur les réseaux sociaux. 
    Instagram : https://www.instagram.com/croqueuselivres/ 
    Twitter : https://twitter.com/CroqueuseLivre 
    Facebook : https://www.facebook.com/Croqueuse-Livres-252146074959043/ 
    Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/clara0709/ 

  • Reply Clara 24 février 2016 at 8:46

    Je l’ai commencé hier soir en lecture parallèle, il sera vite lu! 🙂

    • Reply Justine G. 24 février 2016 at 11:06

      Je l’ai lu en une nuit tellement qu’il est addictif au possible !!! 😀 Jennifer Armentrout est une déesse de la romance.

    Laisser une réponse