LITTÉRATURE

L’heure indigo ~ Kristin Harmel

16 janvier 2015 / 8 Commentaires

Résumé…

« A Cape Cod, Hope s’affaire derrière les fourneaux de la pâtisserie qu’elle a hérité de sa grand-mère, mais entre la rébellion de sa fille, son récent divorce et ses soucis financiers, elle frôle parfois le burn out.
Aussi, quand sa grand-mère lui demande d’aller en France retrouver sa famille disparue pendant la guerre, Hope part-elle hésiter en quête de ce passé dont elle ignore tout…»

Mon Avis…

Un livre qui me tentait tout particulièrement grâce à son histoire ou plutôt son résumé. Vous savez depuis quelques temps, je lis beaucoup de livres en rapport avec la guerre et quand cela se rapporte à une histoire de secret de famille, je suis pratiquement sûre d’apprécier ma lecture. Je tiens à souligner le magnifique travail qui a été fait sur la couverture, car je la trouve vraiment sublime et vraiment bien réussie.

L’histoire en elle-même reste assez simple aux premiers abords, puisque Hope veut juste rechercher ses origines sur sa famille. Dont celle-ci cache un secret. J’ai beaucoup son personnage, qui a une force de caractère très bien penser par l’auteur. Puis ce qui m’a le plus touché, c’est son courage pour affronter tout ce qu’elle vie. Je pense notamment, à ce qui lui demande sa grand-mère…

En effet, cette dernière est atteinte de la maladie d’Alzheimer et lorsqu’elle eut un moment de lucidité, Hope a donc pu récupérer une liste, car Rose, cache à Paris une majeure partie de son passé. Entre, la guerre, et tous ses autres aspects, nous allons y découvrir la vie à Paris sous l’occupation Allemande. Dont on aborde beaucoup de sujet lors de ce livre, qui ne nous laisse pas de marbre.

Chaque personnages est tout aussi attachants et par la même occasion, touchants. C’est très rare, qu’un livre puisse me procurer une sensation aussi bizarre, assez froide par moments. C’était vraiment troublant, mais j’ai vraiment apprécié découvrir cette histoire et toutes les découvertes qui s’y passe.

Kristin Harmel, est une auteur très talentueuse, je trouve et je garde son nom en tête, afin de découvrir un autre roman d’elle. Car la fin de ce livre est tout simplement, magnifique ! Je n’ai aucun mot pour décrire ceci, puisqu’elle veut nous faire passer un message, mais pas des moindres, car c’est plus un message porté sur l’espoir et la tolérance. Un roman qui plaira à certains d’entre-vous, j’en suis sûre !! Et je vous le conseil les yeux fermés.

Je remercie les éditions Denoël pour cet envoie et pour m’avoir fait passer une très belle lecture !

●▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬●

 

❧ TRUCS EN PLUS :

◦ Sortit en France le 18/09/2014.
◦ Traduit par Christine Barbaste.
◦ Publié au édition Denoël.
◦ Lu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Denoël.
◦ Disponible au Espace Culturel Leclerc au prix de 20.43 € en broché & également en e-book.

 

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre splendide-books 16 janvier 2015 at 9:10

    Pourquoi pas, ça pourrait me plaire ^^

    • Répondre Justine G. 16 janvier 2015 at 10:11

      cela dépend si tu aimes les histoires de familles & aussi de guerre ?

  • Répondre PrettyBooks 17 janvier 2015 at 6:23

    Ca avait été un de mes coups de coeur de la fin d’année dernière, un merveilleux roman !

    • Répondre Justine G. 17 janvier 2015 at 8:59

      Je l’ai lu sous ton conseil ! Encore merci à toi *-*

  • Répondre The Magical Box 17 janvier 2015 at 7:58

    Malheureusement, je n’aime pas toujours les intrigues qui tournent autour d’un secret familial. Mais ta chronique est positive alors pourquoi pas!

    • Répondre Justine G. 17 janvier 2015 at 8:57

      C’est sûr que ça peut être assez embarrassant, mais si le contexte de guerre te plait il n’y aucune raison que tu ne puisses pas apprécier. Je te dis juste tente et tu verras bien. Tu n’as rien à perdre de toute façon.

  • Répondre Axelle 19 février 2015 at 2:36

    Je pense qu’il pourrait me plaire 🙂

    • Répondre Justine G. 19 février 2015 at 6:58

      A toi de voir mais je l’ai beaucoup aimé ^^ et je ne suis pas la seule.

    Laisser un commentaire