LITTÉRATURE

Peine perdue de Olivier Adam

30 octobre 2014 / 4 Commentaires

 

Résumé…

« Les touristes ont déserté les lieux, la ville est calme, les plages à l’abandon. Pourtant, en quelques jours, deux événements vont secouer cette station balnéaire de la Côte d’Azur: la sauvage agression d’Antoine, jeune homme instable et gloire locale du football amateur, qu’on a laissé pour mort devant l’hôpital, et une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une étrange série de noyades et de disparitions. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités en villégiature, barmaids, saisonniers, petits mafieux, ils sont vingt-deux personnages à se succéder dans une ronde étourdissante. Vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, emportés par les drames qui agitent la côte.Avec Peine perdue, Olivier Adam signe un livre d’une densité romanesque inédite, aux allures de roman noir, et dresse le portrait d’une communauté désemparée, reflet d’un pays en crise.».

 

MON AVIS

Pour ma toute première participation aux Match de la rentrée Littéraire, je dois dire que je suis vraiment surprise. Avec ce roman, je me lançais dans le parfait inconnu et j’avouerais avoir eu peur avant de le commencer. Surtout que je ne connaissais aucunement l’écriture et le style de l’auteur, et pour une toute première lecture, j’en ressors assez satisfaite.

Ce qui fait le cœur du roman, mais qui peut être assez dérangeant au début, ce sont le nombre de personnages qu’on va suivre durant le récit. En effet, ils sont tellement nombreux, mais ils apportent toujours un plus à l’histoire et un point de vue différent. Sur la Côte d’Azur, les touristes ont déserté et nous avons-là un endroit très calme, mais plus pour très longtemps. Un évènement va venir chambouler tout ça, et ça va faire parler tous les résidents. Car un footballeur amateur a été agresser sauvagement. Sans compter des diverses noyades et disparition de gens, qui sont survenues.

Rien que ce début, m’a mit l’eau à la bouche et n’ayant jamais lu de roman un peu plus noir, ça m’a surprise. Certes, j’ai quand même comparé ce type d’histoire avec celles de Guillaume Musso. Mais en réalité, c’est bien différent de ce dernier. Car Olivier Adam en profondeur, le ressentit de chaque personnages et tout ce qu’ils ont dans la tête. Avec une plume tellement subtile que c’en est vite prenant en fin de compte. Bien évidement, y a tout de même une trame principale en intrigue, qui devient plus policière pour cette agression. Car tout le monde ainsi que nous, voulons savoir qui a fait cela à Antoine (le footballeur).

Beaucoup d’indices vont se dévoiler à la lecture et tout va s’en mêler dans notre tête pour élucider ce mystère. J’ai vraiment été embarquer par cette histoire, durant toute une soirée et je sais que ce genre-là me plait à présent. Par contre, ce qui m’a le plus prit au dépourvu c’est la fin. On la sent arrivée, mais on ne veut pas y croire et elle reste très surprenante pour le coup !

En bref, je vous recommande vivement ce roman, car cette histoire est très bien ficelée. De plus, le style d’écriture de l’auteur y joue beaucoup, car dès qu’on le commence on ne s’arrête plus. Certes, le début c’est long, mais le rythme est-là et c’est un point très positif. Lisez-le, vous allez êtes surprit aussi !!

 

Encore merci à Price Minister & les éditions Flammarion pour cet envoie !

●▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬●

 

❧ TRUCS EN PLUS :

◦ Publié chez les éditions Flammarion.
◦ Lu dans le cadre des Match Price Minister, avec les éditions Flammarion.
◦ Ce roman est disponible au prix de 20.43 € au Espace Culturel Leclerc.

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Axelle 9 novembre 2014 at 3:28

    Un livre qui m’intéresse beaucoup !

  • Répondre Juju3006 29 novembre 2014 at 7:11

    Je l’ai également reçu, je suis en train de le lire 🙂

  • Laisser un commentaire