FILMS

La Ligne verte (1999)

4 août 2014 / 0 Commentaire

 

Avec : Tom Hanks, Michael Clarke Duncan…
Genre et durée : Fantastique, policier ♦ 3h09

Synopsis : Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

 

Bande Annonce

MON AVIS :

Cela faisait assez longtemps que je voulais voir ce film. Qui d’après, certaines personnes, est le meilleur de tout les temps, en matière de science-fiction basé de Stephen King. Étant donner que je ne connaissais pas du tout cette histoire, je l’ai enfin regardé pour ne pas en perdre une seule miette, pour ensuite lire le roman plus tard que j’ai dans ma bibliothèque.

Au début du film, nous découvrons des personnes qui sont à la recherche de quelque chose avec des chiens de meute et le shérif. C’est après quelques minutes que l’on en apprend plus sur cette dite scène d’ouverture, qui m’a énormément surprise, puisqu’on la voit en entière. La vue du sang ne m’a jamais porté chance à vrai dire, mais ce n’est rien comparé aux autres atrocités qui vont suivre après. Ensuite, nous sommes dans une maison de retraite, où on fait la connaissance de Paul, notre personnage principal qui va nous raconter son histoire de Gardien-chef du pénitencier de Cold Moutain. Un vieil homme, de plus de 100 ans, qui se souvient de cette période de sa vie comme si c’était hier qu’il en avait reçu les ordres. Oui, les ordres et des terribles, celles de faire mourir des condamnés à mort sur la chaise électrique !

L’histoire s’installe assez vite et les personnages viennent. La plupart d’entre eux sont très sympathiques, notamment Paul, qui m’a bien fait rire par moment. Surtout pour sa dite « infection »… Bref, je ne vous en dis pas plus là-dessus, sinon se serait, vous gâchez le plaisir de le voir ! Paul est donc chef dans un bloc de prison. Il appelle son couloir « la ligne verte », car il fait référence à la dernière lumière qu’on voit avant de mourir. Tous les personnages m’ont plu. Même les plus « méchants ». C’est assez vague ce que je dis-là, mais Ed’ Delacroix m’a touché, lorsqu’il prend la petite souris avec lui sans sa cellule. Il va donc l’appelée Mister Jingles. Moi qui ai peur des souris ! Dès l’arrivée de John Coffey, j’étais très surprise de voir cet homme entré, tellement qu’il est grand et baraqué. Certes, Paul a eu raison de remettre Percy à sa place. Percy est vraiment une petite ordure de première ! Il commet des atrocités immondes et une exécution, pas très réussie… C’est un personnage qui m’a vraiment porté sur les nerfs durant tout le film et je dis : bien fait pour ce qu’il lui arrive à la fin !

En somme, c’est un film qui nous prend aux tripes et qui nous fait un peu réfléchir sur certaines choses, notamment la peine de mort et ce que peuvent endurer les condamnés ainsi que les gardes. C’était aussi la première fois que je voyais cette « fameuse » chaise électrique et pour rien au monde, je voudrais m’y asseoir ! Ce film est superbe et le fantastique est vraiment très présent également ! Stephen King a un réel talent pour mettre tout en œuvre et j’ai hâte de pouvoir lire le roman pour peut-être comparé tout ça.

 

●▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬●

❧ TRUCS EN PLUS :

◦ Le titre original est : The Green Mile.
◦ Basé sur le roman de Stephen King au même nom.
◦ Disponible en DVD pour 9.99 € au Espace Culturel Leclerc.

 

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire