LITTÉRATURE

Le Confident de Hélène Grémillon

26 juin 2014 / 0 Commentaire

Résumé…

« Au milieu des mots de condoléances qu’elle reçoit à la mort de sa mère, Camille découvre une étrange lettre envoyée par un expéditeur inconnu. Elle croit à une erreur mais, les semaines suivantes, une nouvelle lettre arrive, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend que cette correspondance recèle un terrible secret qui la concerne. Machination diabolique sur fond de Seconde Guerre mondiale, ce roman mêle récit historique et suspens psychologique dans un scénario implacable.»

MON AVIS :

Ce roman a fait beaucoup parler de lui jusqu’à présent sur les blog. Les avis postés étaient tous très bons et donc, je n’ai pas pu y résister plus longtemps. De plus, il est dit sur la quatrième de couverture qu’il a reçu plusieurs prix littéraires et qu’il a été traduit dans 27 langues.

J’ai été très surprise de la vitesse à laquelle on lit le livre. L’auteure sait où elle nous embarque et les lettres, pages défilent d’elles-mêmes. Elle tient son lecteur captivé et j’ai trouvé ceci remarquable ! De plus, dès qu’on a refermé ce roman, on a encore pleins de choses qui se bousculent dans notre tête. En effet, Camille vient de perdre sa mère il y a peu de temps. Parmi les lettres qu’elle reçoit, la plupart sont des lettres de condoléances, elle est très surprise d’en trouver une non signée.

Au départ, elle pense que l’expéditeur doit faire erreur sur la personne, puisque les lettres sont écrites assez différemment et ce sont ces points-là qui vont l’a marquer. Camille va quand même se prêter au jeu de les lire et nous allons découvrir en même temps qu’elle, l’histoire de deux personnages durant la seconde guerre mondiale. Ces lettres nous captivent tellement, qu’on est obligé de tourner les pages pour en savoir plus et aussi pour savoir quel est le lien avec Camille ?

Ce lien ou plutôt secret est gardé jusqu’à la toute fin ! Ce qui est assez surprenant car d’habitude je lis la fin d’un livre pour le choisir, mais là, je me suis avisée de le faire pour me garder le plaisir de tout découvrir au pied de la lettre. Je dois dire que je n’en suis pas du tout déçu du voyage ! L’auteure nous raconte sous plusieurs point de vu notamment sous celui de Louis et de Annie, l’histoire en elle-même à travers ces lettres. Puis on découvre en même temps qu’eux la guerre qui commence et qui perdure. J’ai trouvé cette ambiance très agréable souvent de fois, mais vers la fin, ça pesait un peu.

L’auteure fait également allusion à plusieurs choses concernant les femmes durant cette époque de guerre. Notamment celle des prostituées et des mères-filles, mais aussi les mères porteuses. J’ai beaucoup aimé découvrir ceci et je ne pensais être autant choquée par certaines choses que Annie a dû subir. Malgré le fait qu’on ne s’attache pas vraiment à un seul personnage, dans ce roman, on ne peut aimer tous les personnages sauf quelques uns qui ne sont pas des moindres…

En tout cas, ce fût une agréable lecture et une très belle découverte pour ce roman. Si vous aimez ce genre de récit, je vous le conseille vraiment, car il en vaut le détour.

_____________________________________________________________________

❧ TRUCS EN PLUS :

◦ L’auteure a également écrit un nouveau roman intitulé : « La garçonnière« .
◦ Lu dans le cadre du challenge/Rendez-Vous To Be Read Box (cf : challenge).

 

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire